TUTO

TUTO #8 : MA POUPÉE TRACAS !

Pour se porter chance tout au long de l’année et aider à lutter contre les petits soucis, nous vous proposons aujourd’hui de réaliser un petit grigri tout simple et tout mimi. À glisser sous son oreiller le soir pour repousser les cauchemars, ou à emmener partout avec soi pour réaliser des exploits… Place à la poupée tracas 100% récup’ !

jjj

Le matériel : 

– Carton 10×2 cm

– Carton 6×1,5cm

– Morceau de tissu

– Pelote de laine

– Ciseaux 

– Colle

– Feutres 

hhh

Le tuto pas à pas :

1. Colle les cartons l’un sur l’autre en croix pour former le corps et les bras.

2. Découpe le tissu sous les bras pour former la jupe de la poupée.

3. Entoure le carton avec le tissu.

4. Entoure la jupe avec un ceinture de laine pour fixer le tissu. Fais plusieurs tours en remontant vers les bras. 

5. Passe la laine autour du tronc et des bras pour les fixer. Fais plusieurs tours pour créer le torse en laine.

6. Entoure le premier bras avec la laine, puis faire demi-tour. Entoure le second bras, puis faire demi-tour.

7. Enroule de nouveau la laine autour du torse pour cacher le carton resté visible. Fixe à l’aide d’un noeud.

8. Arrondis les angles de la tête avec des ciseaux.

9. Dessine le visage avec des feutres. Et voilà, ta poupée tracas est prête ! 🙂

hhh

Le petit + : 

Tu peux remplacer les morceaux de carton par des bouts de bois et la tête par une perle ! 😉

jjj

Pour aller plus loin…  

Découvre ce très bel album signé Anthony Brown, qui raconte l’histoire du petit Billy et de sa poupées tracas :

 

N’hésitez pas à nous partager les clichés de vos réalisations par mail à associationcitemomes@gmail.com ou sur les réseaux sociaux en nous mentionnant (liens ci-dessous) !

TUTO

TUTO #7 : UN MANDALA LAND ART D’AUTOMNE !

En cette période où nous devons rester à la maison, Citémômes vous propose de sortir autour de chez vous faire le plein de munitions pour réaliser, à l’intérieur ou dans le jardin, en famille ou même à deux mains, un mandala Land Art d’automne ! 

gggg

Mais qu’est-ce que le mandala Land Art ?

Le mandala vient des moines boudhistes qui en créent avec du sable coloré pour méditer. Le Land Art, quant à lui, est une tendance de l’art contemporain utilisant le cadre et les matériaux de la nature (bois, terre, pierres, sable, eau, rocher, etc.). Le plus souvent, les œuvres sont en extérieur, exposées aux éléments et soumises à l’érosion naturelle ; ainsi, certaines œuvres ont disparu et il ne reste que leur souvenir photographique et des vidéos.

nnnnn

Comment réaliser son propre mandala Land Art d’automne?

Un mandala d’automne peut être réalisé avec des objets de récup’ du quotidien tels que des déchets ou des éléments de la nature, comme par exemple :

● Des feuilles mortes,

● Des pommes de pins,

● Des marrons, des châtaignes, 

● Des morceaux de bois, des branches,

● Des épluchures de fruits (par exemple de pommes !),

● Des noyaux (mirabelles, cerises, olives, abricot, pêche…),

● Des graines,

● Des cailloux,

● Des bouchons en liège

● D’autres idées ? ? 

bbbb

? Une fois votre matériel à disposition, définissez une forme simple à réaliser, comme par exemple un rond.

? Pour débuter, choisissez un fond : du carrelage, du bois, la pelouse ou encore un fond coloré comme une feuille de papier. Soyez inventifs, choisissez un fond qui vous plaît !

? Ensuite, placez un élément au centre de votre fond pour former le cœur de votre mandala. Puis, posez les autres éléments au gré de vos envies. La seule contrainte est celle de voir, au final, apparaître la forme définie au début : ici le rond. ? Toutes les tailles sont possibles, du petit mandala au mandala géant… C’est à vous de choisir !

? Le mandala Land Art est une œuvre éphémère : vous pouvez la prendre en photo si vous souhaitez garder une trace, puis la ranger… Ou bien en refaire une autre ! ?  

nnnnn

Le Petit plus : le graphisme sur les feuilles ! 

Essayez le graphisme sur les feuilles mortes ! Laissez bien sécher celles-ci, munissez-vous d’un feutre blanc, noir, argenté ou doré, et laissez parler votre imagination ! Des spirales, des hachures, des vagues, des points ou bien des dessins… À vous de dessiner ! 😉 Le résultat peut très bien servir ensuite de décoration pour l’intérieur : décoration de table ou bien en guirlande par exemple !

N’hésitez pas à nous partager les clichés de vos réalisations par mail à associationcitemomes@gmail.com ou sur les réseaux sociaux en nous mentionnant (liens ci-dessous) !

Bel automne à toutes et à tous !

TUTO

TUTO #6 : Un mandala Land Art !

 

En cette période de vacances et de soleil, Citémômes vous propose l’un de ses ateliers phares à faire en famille ou même à deux mains : le mandala Land Art

gggg

Mais qu’est-ce que le mandala Land Art ?

Le mandala vient des moines boudhistes qui en créent avec du sable coloré pour méditer. Le Land Art, quant à lui, est une tendance de l’art contemporain utilisant le cadre et les matériaux de la nature (bois, terre, pierres, sable, eau, rocher, etc.). Le plus souvent, les œuvres sont en extérieur, exposées aux éléments et soumises à l’érosion naturelle ; ainsi, certaines œuvres ont disparu et il ne reste que leur souvenir photographique et des vidéos.

gggg

Comment réaliser son propre mandala Land Art ?

Les mandalas peuvent être réalisés avec des objets de récup’ du quotidien tels que des déchets ou des éléments de la nature tels que :

Des noyaux (mirabelles, cerises, olives, abricot, pêche…),

Des graines,

Des morceaux de bois,

Des cailloux,

Des bouchons en liège ou plastique,

Des boutons 

D’autres idées ? 🙂 

gggg

Une fois votre matériel à disposition, définissez une forme simp

le à réaliser, comme par exemple ici, un rond.

Pour débuter, choisissez un fond : du carrelage, du bois, la pelouse ou encore un fond coloré comme une feuille de papier. Soyez inventifs, choisissez un fond qui vous plaît !

Ensuite, placez un élément au centre de votre fond pour former le cœur de votre mandala. Puis, posez les autres éléments au gré de vos envies. La seule contrainte est celle de voir, au final, apparaître la forme définie au début : ici le rond. 🙂 Toutes les tailles sont possibles, du petit mandala au mandala géant… C’est à vous de choisir !

Le mandala Land Art est une œuvre éphémère : vous pouvez la prendre en photo si vous souhaitez garder une trace, puis la ranger… Ou bien en refaire une autre ! 🙂  

Il est également tout à fait possible de réaliser votre mandala directement en forêt ou sur la plage à partir des éléments de la nature qui se trouvent autour de vous : branches, feuilles, pommes de pin, coquillages, sable et autres galets ! 

kk

kk

N’hésitez pas à nous partager les clichés de vos réalisations par mail à associationcitemomes@gmail.com ou sur les réseaux sociaux en nous mentionnant (liens ci-dessous) !

Bonnes vacances à toutes et à tous !

 

TUTO

TUTO #5 : une bouillotte récup’ ! ?

En été, on adore déguster des cerises et les incorporer dans de délicieuses recettes…

Mais saviez-vous que les noyaux pouvaient servir pour de chouettes tutos ? ♻️ Aujourd’hui, l’équipe de Citémômes vous propose de réaliser un petit tutoriel testé et approuvé à 100% : votre petite bouillotte sèche à base de noyaux de cerises ! Simple et (terriblement) efficace ! 🙂 

La bouillotte de noyaux de cerises et l’allié parfait pour soigner vos petits bobos ! Chaude, la bouillotte soulagera votre mal de ventre ou réchauffera tout simplement vos mains en hiver. Froide, elle soignera vos douleurs musculaires et vous permettra de vous rafraîchir.

Le petit + ? C’est garanti, ce tuto ravira et servira grands comme petits ! 😉 

hh

Le matériel :

• Des noyaux de cerises,

Une chaussette ou petite pochette en tissu,

Du bicarbonate ou du vinaigre,

 

Comment nettoyer les noyaux ?

Pour nettoyer les noyaux, faites-les bouillir dans une casserole d’eau avec du bicarbonate de soude ou du vinaigre, puis faîtes-les les sécher à l’air libre. Vous pouvez également glisser vos noyaux dans un petit sac en tissus (type sac de vrac) 

Une fois bien secs, placez les noyaux dans une chaussette ou pochette. Servez-vous de ce que vous avez déjà à la maison ! Le tissu doit néanmoins être assez résistant pour garder sa forme intacte, mais aussi pour ne pas s’abîmer au contact de la chaleur, qu’il doit pouvoir conserver. Choisissez donc un tissu aux mailles serrées, comme les fibres naturelles de coton, lin ou chanvre. 

Vous pouvez également ajouter à la garniture des clous de girofle, un bâton de cannelle ou quelques brins de lavande qui viendront parfumer votre bouillotte. Si vous souhaitez verser quelques gouttes d’huiles essentielles, faites-le en amont sur la garniture, qu’il faudra laisser sécher. 

Pour la formule express : après avoir lavé vos noyaux, mettez-les dans votre chaussette ou pochette, faîtes un noeud et… C’est prêt !  

 

SINON, VOICI QUELQUES INSPIRATIONS POUR DES BOUILLOTTES 100% CUSTOMISÉES : ❤️

vvvvv

Comment faire chauffer la bouillotte ?

Pour le temps de chauffe, tout dépend de la garniture que vous avez choisie et de son volume. N’hésitez pas à faire des tests avant de l’utiliser (surtout si vous souhaitez l’appliquer directement sur votre peau !)

• Au micro-ondes : placer quelques minutes la bouillotte au micro-ondes,

• Au four : dans un plat, disposer la bouillotte et laissez cuire quelques minutes,

• Sur un radiateur (éviter le matériel électrique) : poser la bouillotte sur le radiateur, toute la journée ou toute la nuit par exemple,

• Près d’une cheminée,

• Au soleil : si les températures le permettent ☀️

jjj

Enfin, pour rafraîchir votre bouillotte, placez-la simplement quelques temps au congélateur ! ❄️

À vous de jouer ! N’hésitez pas à nous envoyer les photos de vos réalisations et à nous partager vos avis et suggestions !

jj

Illustration de l’article : http://scrapiana.com/2011/05/17/sock-it-to-me/

TUTO

TUTO #4 : Un tambourin pour la Fête de la Musique !

gg

À l’occasion de la Fête de la musique, que l’on célèbrera ce dimanche 21 juin 2020, Citémômes vous propose de réaliser un chouette tambourin avec ce que vous avez dans les placards… Comme par magie !   

hhh

Le matériel :

 1 boîte de fromage ronde ou 2 ronds de carton,

 1 bâton en bois style crayon, baguette chinoise, pique à brochette…

 Du papier imprimée et/ou des gommettes (facultatif) 🙂

 Des ciseaux,

 Des perles en bois,

 1 cordelette,

 1 rouleau de ruban adhésif.

hhh

Le mode d’emploi :

 Commencez par décorer votre boîte ronde (ex : boîte de camembert) ou vos 2 morceaux de carton selon vos envies : peinture, stickers, dessins, etc.

Réalisez ensuite des trous ou des fentes sur les côtés, afin de pouvoir y faire passer la petite corde.

Enfiler les 2 perles aux extrémités de la cordelette et faire 2 nœuds. 

Enfin, pour pouvoir assembler votre instrument, placez un bâton au centre et scotchez-le.

Fermer la boîte en la collant.

 Décorer en collant le papier sur les 2 faces du tambourin, décorer la tranche avec du joli ruban adhésif et des gommettes.

 

hhh

Et… En avant la musique ! 

Très joyeuse fête de la musique à toutes et tous ! N’oubliez pas de nous envoyer les photos de vos créations par mail à associationcitemomes@gmail.com.

hhhh

 

TUTO

TUTO #3 : Des petites cartes à planter !

En ce mois de juin qui célèbrera les mamans et les papas, Citémômes vous propose de réaliser de petites cartes à planter : une idée de cadeau originale à offrir à ceux qu’on aime ou à tester… Pour le plaisir ! 🙂  

 

Une “carte à planter”, c’est quoi ?

Il s’agit ni plus ni moins d’une carte que la personne à qui vous l’offrirez pourra planter directement dans la terre. Elle se transformera quelques semaines plus tard en une jolie plante. La carte à planter se compose d’un mélange de papier recyclé mixé, de colle végétale faite maison et de graines de fleurs ou de plante verte. C’est tout ! 😉

Quel papier recyclé utiliser ?

Des boîtes d’oeufs mais  aussi opter des rouleaux de papier toilette biodégradables ou du papier journal SANS ENCRE.

Quelles graines choisir ?

Choisissez des graines de petite taille qui s’incorporeront facilement au papier recyclé (aromates, fleurs mélangées…). 

 

Le matériel :

– Du papier recyclé (de quoi remplir un saladier) de la couleur de votre choix,

– De l’eau,

– De la farine,

– Des graines de fleurs ou de plantes vertes,

– 1 ou plusieurs emporte-pièces de la forme que vous voulez.

Le mode d’emploi :

 Découpez le papier recyclé en petits morceaux et placez-les dans un grand saladier.

 Arrosez-les d’eau, mélangez afin que tout le papier soit bien imbibé. Laissez tremper pendant 1 heure ou plus.

Ensuite, malaxez et déchiquetez les morceaux de papier pour en faire une pâte et retirez l’eau à l’aide d’une passoire.

 Fabriquez votre colle végétale : pour ce faire, versez 10 cl et 5 cs de farine dans une casserole. Faites chauffer et remuez sans cesse jusqu’à obtention d’une pâte collante et visqueuse.

 Dans un pot ou un saladier, mélangez votre pâte de papier et la colle végétale. Pour bien obtenir un mélanger homogène, faites le petit à petit : une poignée de pâte, une cuillère de colle et mélangez. Si vous désirez colorer votre pâte, vous pouvez utiliser des épices : nous avons utilisé du curcuma pour le jaune ! Renouvelez jusqu’à la fin de la pâte.

Placez la pâte à papier dans un emporte-pièce sur une plaque perforée, une grille ou une feuille de papier absorbant. Remplissez un 1er emporte-pièce de papier humide sur une hauteur d’environ 0,5cm, pas moins sinon cela se cassera au séchage !

 Saupoudrez de graines puis tassez bien le tout pour en extraire le plus d’eau possible.

 Ôtez l’emporte-pièce et renouvelez l’opération jusqu’à épuisement du papier recyclé.

Laissez sécher jusqu’à ce que toute l’eau ait disparu (vous pouvez poser votre plaque au soleil, sur un radiateur ou dans un four à 40°C pour accélérer le processus).

Lorsque vos cartes sont bien sèches, placez-les entre 2 feuilles et des livres bien lourds afin de les aplatir davantage.

Et… C’est prêt !

Vous pouvez les glisser avec un petit mot dans une enveloppe et les offrir, ou directement aller les planter dans votre jardin ou sur votre balcon ! N’hésitez pas à nous partager les photos de vos réalisations sur nos réseaux sociaux ou par mail à associationcitemomes@gmail.com.

hhh

TUTO

TUTO #2 : des petits lapins pour Pâques !

C’est le week-end de Pâques ! À cette occasion, Citémômes vous propose de réaliser d’adorables petits lapins colorés pouvant contenir chocolats et/ou autres trésors avec du matériel que l’on peut facilement trouver à la maison !

Le matériel (pour 1 petit lapin) :

 1 rouleau de papier toilette/essuie-tout vide

Des papiers colorés et/ou imprimés

1 feuille de papier blanc

De la colle

Des ciseaux

De l’adhésif

Des mini pompons (facultatif)

Des yeux mobiles (facultatif)

Du ruban (facultatif)

 

Les étapes :

1. Recouvrez le rouleau vide de papier coloré à l’aide de colle.

2. Découpez des oreilles et des pattes, puis collez le tout sur le rouleau ; les oreilles à l’intérieur, les pattes en dessous. 

3. Découpez des oreilles plus petites dans un papier différent et collez-les à l’intérieur des premières.

4. Collez ou dessinez les yeux et le museau et coupez des moustaches dans le papier blanc. Pour finir, collez un petit nœud ! Il ne reste plus qu’à les garnir de friandises pour le bonheur des petits gourmands.

Une fois vos petits lapins terminés et prêts à chasser les oeufs en chocolats, n’hésitez pas à les prendre en photos et nous les envoyer sur nos réseaux sociaux ou par mail à associationcitemomes@gmail.com, nous les repartagerons ! 🙂

Nous vous souhaitons à toutes et à tous de très joyeuses fêtes de Pâques ! 

jj

TUTO

TUTO : La boîte à sourires by Citémômes !

En cette drôle de période de confinement à la maison et d’établissements scolaires fermés, nous aurions bien tous besoin de légèreté et de chouettes idées pour passer, malgré tout, de belles journées !

Chez Citémômes, on vous a préparé de quoi réaliser une super “boîte à sourires” ! La boîte à sourires, c’est une cinquantaine d’idées d’activités et autres petites occupations à faire avec ce qu’on a à portée de main avec soi à la maison. Écrire un poème, fabriquer une cabane dans sa chambre, danser sur sa chanson préférée, téléphoner à ses amis ou encore lire un livre encore jamais lu… Et parce que l’on aime vous gâter, vous avons également glisser quelques petits “bons pour”, des citations qui donnent la pêche ainsi que des savoirs (in)utiles instructifs et rigolos !

Toutes nos idées sont regroupées ICI MÊME et prêtes à être imprimées, découpées… Et piochées ! 

Mais pas si vite ! Voici notre tutoriel au complet pour réaliser une jolie boîte personnalisée :

Matériel :

~ 1 bocal transparent (type pot de confiture) ou une boîte en carton

~ du masking tape, de la ficelle, des jolis rubans et autres confettis 

~ du papier, de couleur ou non,

1 paire de ciseaux

1 marqueur permanent et/ou des feutres  !

Les étapes :

1. Décorez votre petit bocal ou votre boîte comme bon vous semble : masking tape, ruban, dessins, petits noeuds et autres autocollants… Vous pouvez même y placer des confettis colorés dans le fond afin de rendre le tout encore plus joli. Laissez libre-cours à votre imagination !
2. Imprimez notre fichier et découpez individuellement chaque activité, petite citation et autres savoirs (in)utiles ! Inventez-en si vous le souhaitez !
3. Pliez-les ou enroulez-les et placez-les dans votre pot ou boîte à sourires. N’hésitez pas à y glisser également, pour le plaisir, quelques gourmandises ! 🙂

Votre boîte à sourires est fin prête !

Il ne vous reste plus qu’à piocher chaque jour une idée (ou même 2) d’activité, 1 petite phrase du sourire ainsi qu’une petite info ! 

Vous pouvez également nous partager les photos de vos réalisations par mail ou sur les réseaux sociaux : FacebookInstagramNous relaierons vos jolies créations ! 🙂

À vous de jouer !