LE COIN DE JULIA

Le Coin de Julia : un défi responsable pour septembre ! ♻👖

🔔 C’est la rentrée : une nouvelle année scolaire qui commence !

Et en parlant de nouveauté, je trouve que la période est parfaite pour se poser des questions au sujet du renouvellement de nos garde-robes et de nos accessoires. 


Chez vous, c’est plutôt team cartable de l’année précédente ou nouveau cartable à chaque rentrée ? 


Moi, j’étais plutôt team cartable fétiche, réutilisé d’année en année, customisé progressivement, avec haute valeur sentimentale ajoutée. Je m’en séparais seulement quand vraiment, vraiment, ce n’était plus possible de m’en servir.


 Mais comment faire quand on a le goût de la nouveauté à la rentrée et qu’on aimerait éviter la surconsommation ? Et si la rentrée scolaire de cette année devenait synonyme de seconde main ?

Rejoignez le défi !

Ne rien acheter de neuf durant un mois entier : c’est le défi que lance l’association Oxfam avec la troisième édition de “Second Hand September”, afin de promouvoir durant le mois de septembre la mode d’occasion.

Chez Citémômes, ce défi nous a tout de suite emballé ! Nous avons décidé de profiter de cette occasion pour questionner nos habitudes vestimentaires et partir à la découverte de la seconde main près de chez nous.

 

Pourquoi acheter des vêtements de seconde main ? 🤔

Saviez-vous qu’entre 2000 et 2014, la production de vêtements a doublé, avec 100 milliards de nouveaux vêtements vendus chaque année dans le monde ?

 

 De quoi donner le tournis, sachant que la mode est devenue l’une des industries les plus polluantes au monde (surconsommation d’eau potable, pollution des sols et des eaux, émissions de CO2, maltraitance animale, conditions de travail déplorables, etc.). Ce constat empire chaque année, en particulier avec le développement de la “fast fashion”, la mode rapide, jetable, qui entraîne une hyperconsommation de vêtements bon marché et de moindre qualité.

 

Pour en apprendre davantage, je vous invite à consulter une infographie de l’ADEME https://multimedia.ademe.fr/infographies/infographie-mode-qqf/, qui n’hésite pas à nous mettre face aux conséquences catastrophiques de l’industrie de la mode, sans nous laisser pour autant abattus et sans espoir : lisez jusqu’au bout pour découvrir les solutions proposées !

 

Parmi les solutions, vous l’aurez deviné… la seconde main.

Sachant que 4 millions de tonnes de déchets vestimentaires sont jetés par an en Europe seulement, dont 80% finissent à la poubelle pour finir enfouis ou incinérés, et que 70% des vêtements de notre garde-robe ne sont pas portés… le marché de la mode d’occasion ouvre la voie à un meilleur débouché aux vêtements dont nous souhaitons nous séparer et nous permet de renouveler notre garde robe en toute éco-responsabilité !

Où acheter des vêtements de seconde main ? 🤔

Vous l’aviez peut-être remarqué : les boutiques de vêtements de seconde main se multiplient depuis quelques années dans les rues commerçantes de nos villes, témoignant du succès grandissant de ce nouveau mode de consommation.

Et si vous profitiez, comme moi, du mois de septembre pour partir à la découverte de ces boutiques ?

Rouennais et Rouennaises, pour commencer le tour, n’hésitez plus à franchir le seuil de Frip & Co, une friperie éco-solidaire installée au 13 rue de l’Hôpital depuis plus de 20 ans. La boutique œuvre en partenariat avec Solidarité Textiles, une association d’insertion par la valorisation et le recyclage des vêtements. Avec ses 235 points de collectes répartis sur l’agglomération rouennaise, Solidarité Textiles collecte chaque année 1500 tonnes de vêtements, de chaussures et de linge de maison qui sont ensuite triés par 28 salariés au Houlme, près de Rouen.

Mon livre coup de 💚 de la saison

 La Face cachée des étiquettes, édité par le label SloWeAre.

A bientôt dans Le Coin de Julia ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.